Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

09 novembre 2009

Le prochain Café du gène de Genopole® :Café du gène « L’humain au coeur de la recherche »


Cafes-du-gene_101109.jpg

Le 10 novembre 2009 à 20h30
Lieu : Théâtre de l’Agora – Scène nationale d’Evry et de l’Essonne

Les recherches sur les cellules souches embryonnaires donnent de grands espoirs (thérapie cellulaire, identification de molécules thérapeutiques,…) pour de nombreuses maladies. Elles promettent également une meilleure connaissance de la façon dont apparaissent ces maladies. Cependant, la finalité thérapeutique de ces recherches est-elle un argument suffisant pour autoriser les travaux sur l’embryon ? Peut-on se passer de ces travaux ? Faut-il les interdire ? Quel est le statut de ces embryons ? Seront-ils toujours indispensables pour ces recherches ?

Seront présents pour répondre aux questions du public :
* Christian Cottet, Directeur général de l’AFM-Association Française contre les Myopathies
* Mgr Dubost, Evêque d’Evry-Corbeil
* Marc Peschanski, Directeur du laboratoire I-Stem – Institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques
* Pierre Tambourin, Directeur général de Genopole®


Informations pratiques importantes :
Entrée gratuite, inscription conseillée (nombre de places limité)
Renseignements et inscription : communication@genopole.fr - 01 60 87 84 40
Important : Stationnement au parking P Vinci Terrasses - signalétique rouge (entrée cours Blaise Pascal ou Bd de l’Europe)
Possibilité de dîner ou de prendre une consommation à partir de 19h30

Programme complet et comptes-rendus en images des précédents cafés sur www.genopole.fr

> Retourvez sur Facebook les cafés du gène en images

05 novembre 2009

Deux enfants atteints d'une maladie cérébrale mortelle traités avec succès


nathaliecartier-patrickaubourg.jpgDeux jeunes enfants atteints d'adrénoleucodystrophie, une maladie cérébrale mortelle, ont été traités avec succès grâce à un nouveau vecteur de thérapie génique, un traitement développé par le Pr Patrick Aubourg et le Dr Nathalie Cartier (Hôpital Saint-Vincent de Paul, Inserm). Plus de deux ans après le début du traitement, la progression de leur maladie a été arrêtée et aucun effet secondaire n'a été observé jusqu'ici. Une victoire pour ces deux garçons qui ne pouvaient pas bénéficier d'une greffe de moelle osseuse et une étape importante sur le chemin de la guérison des maladies génétiques rares par thérapie génique. Cette première concrétise aussi les espoirs placés dans l'utilisation de vecteurs de thérapie génique dérivés du virus VIH (lentivirus) pour une application thérapeutique chez l'homme.

> Lire la suite de l'actualité du 5 novembre sur le site de l'AFM

> Succès de thérapie génique : réaction de la Présidente de l'AFM - 05/11/09